Le CV multi-cages
Retour au menu : Les condensateurs - Index général

Voir aussi : - Le condensateur - Le condensateur variable - Calcul d'un CV - Démultiplication d'un CV - Loi de variation de capacité d'un CV -


Définition

Lorsque 2 ou plusieurs condensateurs variables (CV) sont regroupés dans un seul composant, chacun des CV est désigné par le mot cage. Les stators (lames fixes) sont indépendants masi les rotors (lames mobiles) sont toutes placées sur le même axe.
Un condensateur variable à deux cages est en réalité deux CV jumelés de façon à faire varier la capacité de chacun à l'aide d'un seul bouton. Les stators sont placés côtes à côte mais séparés par une paroi métallique faisant également office de blindage.
Le modèle ci-contre est un CV à 3 cages de capacité identiques.


Utilisation du CV multi-cages

La plupart des condensateurs variables que l'on trouve dans les surplus proviennent de récepteurs superhétérodynes c'est à dire à changement de fréquence. Ces CV sont généralement doubles, autrement dit à 2 cages :
- une pour l'oscillateur
- une pour l'accord du ciruit sélectif d'entrée
Souvent les deux cages n'ont pas la même capacité. C'est le cas des récepteurs Grandes Ondes où la gamme couverte va de 150 à 285 kHz. Comme la fréquence intermédiaire (FI) est de l'ordre de 455kHz, la fréquence de l'oscillateur local va devoir varier de 607 à 735 kHz ; la cage du CV utilisée pour l'oscillateur local a donc une capacité nominale plus faible. Ce n'est pas la seule solution et c'est pourquoi on rencontre des CV à deux cages identiques.
Dans un CV à trois cages, la troisième est utilisée pour le circuit sélectif de l'étage amplificateur HF.
Certains récepteurs ou émetteurs-récepteurs militaires pouvaient utiliser des CV comportant jusqu'à 8 cages (ex : récepteur VHF d'aviation type ARC3).
A présent les radioamateurs utilisent les CV à double cages dans les boîtes d'accord.


Le CV papillon

Le CV papillon est un cas particulier de CV multi-cages. Les deux stators sont symétriques par rapport à l'axe du rotor et sont comme les deux ailes d'un papillon. Contrairement à un CV ordinaire qui passe de sa capacité minimum à sa capacité nominale en 180 degrés, le rotor du CV papillon tourne simplement de 90 degrés pour obtenir le même effet. En outre il n'y a pas de butée pour l'empêcher de faire plusieurs tours.

Sur le CV de la photo, les deux cages du stator et le rotor sont fixés sur une platine en céramique. Le rotor peut être facilement isolé de la masse. La capacité minimum des CV papillon est en général plus faible que les CV ordinaires pour cette raison.
Le CV ou le condensateur ajustable papillon est utilisé principalement dans les montages symétriques comme l'amplificateur push-pull. Il est rare de trouver des CV papillon dont la capacité d'une cage dépasse quelques dizaines de picofarad.
La couleur sombre de ce CV est due à l'oxydation de la pellicule d'argent dont les lames sont recouvertes pour diminuer les inconvénients de l'effet de peau.

Condensateur variable différentiel

Il s'apparente au CV papillon avec une différence majeure : lorsque la capacité d'une cage augmente, celle de l'autre cage diminue. Peu fréquent, on le rencontre dans les boîtes d'accord performantes utilisées pour l'adaptation des antennes alimentées par une antenne symétrique. Le CV différentiel permet de compenser facilement une éventuelle disymétrie entre les deux conducteurs de la ligne.