Les concours de radioamateurs
Retour au menu : Les concours - Index général

Voir aussi : le trafic radioamateur -

Comme dans toutes les activités de loisirs, il existe dans le trafic radioamateur une forme de compétition très prisée : "le contest" ou concours radioamateur.
Le principe du contest et simple, même si les règles sont parfois compliquées : le but est de contacter le maximum de stations différentes pendant une période donnée.
L'intérêt d'un concours est grand si l'on regarde la participation à certains d'entre-eux. Le radioamateur qui participe à un concours cherche à se mesurer avec d'autres ou tout simplement à mesurer l'amélioration de ses performances en tant qu'opérateur, du fonctionnement de sa station (antennes, émetteur...).
Comme le trafic est très rapide (il n'est pas rare qu'une liaison dure moins de 10 secondes), certains amateurs qui manquent de temps profitent des contests pour se dérouiller un peu le poignet en télégraphie ou vérifier le fonctionnement global de la station en alignant une vingtaine de QSO en quelques dizaines de minutes.
Pratiquement tous les week-ends de l'année sont occupés par un ou plusieurs concours plus ou moins importants.
Le trafic en concours est accessible à tous, débutants y compris, mais certains concours réclament un peu plus d'expérience pour pouvoir y trouver du plaisir.
Tous les modes de trafic et classes d'émission sont représentés :
- téléphonie
- télégraphie
- VHF
- Télévision d'amateur
- QRP
- Hyperfréquences
- SSTV
- RTTY
- PSK31
Les contests sont organisés par des sociétés nationales (REF-Union, UBA, ARRL...) ou des associations particulières (QRPCC, UFT...). Les règles de fonctionnement peuvent être différentes selon que le participant appartient ou non au pays qui organise ou à l'association. Ces règles sont publiées par les revues ou sur des sites Internet spécialisés.