Biographie : Edouard BRANLY
Retour au menu : Les grands noms de la Radio - Généralités sur la radio d'amateur - Index général

Voir aussi :

BRANLY Edouard
(1844-1940) Physicien français.

Né à Amiens le 23 octobre 1844
1865 Admission à l'Ecole Normale Supérieure. Elève de Louis PASTEUR.
1852 Etudes au lycée de Saint-Quentin
1868 Professeur de physique au lycée de Bourges
1869 chef de laboratoire à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (rattachée alors à la Sorbonne). Première communication à l'Académie des Sciences, en collaboration avec le Professeur Desains sur le rayonnement solaire
1871 Participe à la défense de Paris
1873 thèse de doctorat ès sciences, sur les phénomènes électrostatiques dans les piles
1874 directeur adjoint du Laboratoire de Physique de la Sorbonne
1875 Professeur à l'Institut Catholique
1877 Reprend des études de médecine.
1882 Thèse de doctorat sur le dosage de l'hémoglobine et le traitement des malades anémiés.
1890 Découverte des radio-conducteurs et mise au point du cohéreur basé sur le tube à limaille. Travaux sur la photo-électricité.
1895 Recherche sur les ''contacts imparfaits''
1896 Pratique de la médecine en parrallèle avec l'enseignement et la recherche à l'Institut Catholique.
1902 Mise au point du trépied-disque, le ''Radioconducteurs à contact unique''.
1905 Démonstration de télécommande appelée alors ''télémécanique''
1909 Prix Nobel de physique
1910 Il reçoit le ''Grand Prix d'Argenteuil'' de la Société d'Encouragement à l'Industrie Nationale.
1911 Election à l'Académie des Sciences et recherches sur les diélectriques minces.
1932 Construction du nouveau laboratoire à l'Institut Catholique
1940 Décés le 25 mars

l'homme et son oeuvre

Sans les travaux de Branly, Guglielmo Marconi n'aurait pû effectuer dés 1895 les liaisons radiotélégraphiques qui le rendirent célèbre. Le montage expérimental de Heinrich Hertz avait une portée de quelques mètres. Complèté par le détecteur d'ondes électromagnétiques de Branly et l'antenne de Popov, des dizaines, puis des centaines de km pouvaient être couvertes.
Branly est le type du savant travailleur, passionné et opiniâtre de cette époque. Catholique convaincu, il eut aussi bien à lutter pour obtenir des moyens de la part de la direction de l'Institut Catholique que contre les anticléricaux à cette époque agitée par la séparation de l'Eglise et de l'Etat.


-->