Des approvisionnements à la mise en service
Retour au menu : Le solaire thermique

Les fournisseurs

La prestation de Clipsol-T2I est absolument sans reproche. La conception des capteurs, tant pour leurs performances que pour la méthode de mise en oeuvre est particulièrement bien faite, rien ne manque, pas de surprises au moment du montage. La qualité du matériel est excellente, le soin apporté au conditionnement et au choix du transporteur pourrait laisser penser que T2I est implanté outre-Rhin ou de l'autre côté du Jura. Les prix sont raisonnables et justifiés, le service accompagnant la fourniture : assistance technique ou relations commerciales d'après livraison confirme la volonté du fournisseur de satisfaire le client même occasionnel.
Le ballon de 300 l consacré à l'ECS est de fourniture PACIFIC. Un contentieux entre cette société, le transporteur du ballon (Compagnie d'Affrètement et de Transport) et moi-même n'a pu être réglé. Le mépris de la clientèle affiché par ces grandes sociétés n'est pas de bon augure pour leur avenir face à la concurrence européenne.

Mise en place des capteurs

photo des capteurs 23koLa méthode de montage est expliquée dans une notice d'une dizaine de pages qu'il importe de lire plusieurs fois avant de sortir les outils. En effet les figures sont denses et les détails insuffisamment agrandis. Le lien entre texte et figures nécessite un effort de compréhension. Il est indispensable de faire une répétition avant pour identifier les composants du kit et prendre conscience des relations fonctionnelles entre eux.
L'outillage requis est ordinaire, mais des échelles ou échafaudages adaptés sont indispensables. Dans mon cas j'ai beaucoup apprécié la possibilité de placer une échelle par dessus les capteurs, à 10cm au dessus du vitrage et l'appuyant dans sa partie supérieure sur la partie non détuilée située au dessus de l'emplacement des panneaux.
Le montage m'a demandé deux jours de travail, finitions comprises, sans compter le temps d'étude de la méthode et de préparation du travail. J'étais seul mais il est préférable de travailler à deux, surtout si la base des capteurs est à plus de deux mètres du sol (dans mon cas il y a moins de un mètre).
Seule lacune dans la fourniture : l'étanchéité latérale qui n'est pas prévue alors que la fourniture de bande de plomb ou d'un matériau similaire faciliterait grandement le travail du monteur amateur qui doit alors faire appel à un zingueur ou, comme moi, trouver tout seul une solution de rechange, faute de pouvoir se procurer facilement de la bande de plomb. Un exemple à suivre serait la technique et la méthode vendue par Velux.
Remarque concernant la conception : le souci de perfection a abouti à une conception sophistiquée qui fait penser à de l'horlogerie, beaucoup de petites pièces ou des pièces compliquées, des gestes au montage parfois délicats... Je ne fais que constater sans prétendre avoir de suggestions à faire. Beaucoup de contraintes rendent difficile une conception simplifiée.
Conclusion : le montage est parfaitement faisable pour un bricoleur averti possédant un outillage lui permettant de monter un Velux. L'économie réalisée est encourageante. Le résultat est garanti à condition d'être très soigneux et de respecter les règles de montage en prenant le temps de réfléchir.
Le montage en 6 photos (125ko)


Réalisation de l'arbre hydraulique

Etant particulièrement intéressé par la conception et le montage de l'installation de chauffage j'ai choisi de réaliser moi-même l'arbre hydraulique, en me basant sur des schémas et notices de matériel existant. Les principes sont simples, le savoir-faire s'acquiert facilement, l'outillage nécessaire est celui utilisé pour la petite plomberie en y ajoutant un chalumeau oxyacétylénique de taille courante. L'épreuve en pression a été réalisé avec de l'eau pour l'arbre hydraulique et à l'air comprimé pour l'ensemble de l'installation. Une fuite a été facilement trouvée avec un aérosol détecteur de fuites. Sur 150 brasures et raccords 2 fuites ont été constatées et facilement réparées.
Le système de régulation électronique est aussi de conception et réalisation personnelle, il utilise une pincée d'amplis opérationnels. Son principe est décrit dans une autre page.
L'économie réalisée en n'achetant que les composants est intéressante mais les heures de travail (plus de 5 jours de travail pour l'arbre et la tuyauterie) sont nombreuses. Un avantage de la conception personnelle est une meilleure adaptation du module à l'installation qui l'intègre.


 

Premiers résultats (1996)

Le remplissage en fluide caloporteur a été fait fin mai 96 sans problème particulier. Le plancher chauffant a pu être testé pendant deux jours sans réel besoin, ses performances et le fonctionnement global du chauffage n'ont pu être vérifiés avant l'automne.
Du premier juin au premier août la fonction fourniture de l'ECS a pu être testée de façon satisfaisante. En deux mois plus de 6000 litres d'eau à plus de 40 °C ont été fournis par l'installation. L'autonomie réelle du système est de 3 jours ce qui correspond aux besoins d'une famille de 2 adultes et 3 enfants. A deux reprises un complément électrique représentant 2 kWh a dû être fourni pour cause d'ensoleillement nul pendant plus de 3 jours. Pendant plus de 60% du temps la température de l'eau en sortie de ballon est supérieure à 70 °C. Pour avoir des résultats récents voir une autre page.