Suivi et positionnement
Retour au menu : Menu ballon F-C - Compte-rendu

Voir mesures effectuées pendant le vol.

Suivi par radiogoniométrie

Le trajet déterminé par radiogoniométrie a été remarquablement précis. 6 des 7 points calculés sont à moins de 10 km de la trace transmise par APRS. Ce résultat a été possible grâce à une dizaine de stations fixes ou portable placées à grande distance, de Lons-le-Saulnier aux Ballons d'Alsace et de Servance. Il nous a toutefois manqué une station située dans la région de Langres ou le secteur de Villersexel pour faire des relevés tranversaux.
Le point n° 7 correspond aux derniers relevés effectués par les stations lointaines.
Une fois au sol, la balise est restée audible à plus de 50 km (Ballon de Servance).

La micro-balise était entendue dans un rayon de quelques kilomètres.

Positionnement par GPS/APRS

Le positionnement à l'aide du GPS embarqué et de l'APRS s'est déroulé de façon parfaite jusqu'à 18000 m. Au delà de cette altitude la transmission a été intermittente mais les données sont restées fiables. L'altitude maximum mesurée a été de 34434m, très proche de celle calculée (33000 m). Après éclatement du ballon la retransmission des trames a été définitivement interrompue, vraisemblablement à cause du manchon de gonflage qui est retombé contre la nacelle et a brisé l'antenne APRS.
De nombreuses stations ont suivi le déplacement du ballon REFFC-11 sur leurs écrans APRS. Certaines ont reçues les trames en direct, parfois de très loin, d'autres par l'intermédiaire du réseau.
En salle de contrôle, à Devecey, 2 stations (F5HUP et F1SRX) suivaient en permanence la trajectoire par APRS.
Pour F5HUP toutes les trames APRS émises par le ballon ont été intégralement reçues en
direct avec un TNC2 et un IC02E sur une antenne 3 éléments de fabrication F6IJC et montée en poursuite sur le groupement d'antennes ATV. Le logiciel utilisé était UIVIEW 32 bits.
Sur la carte ci-contre établie par Serge, F5HUP on peut voir le tracé réel correspondant à la montée (points bleus) et le tracé supposé de la descente (trait rouge). Le changement brutal de direction a été enregistré à l'altitude de 20000 m. Pour plus de détail télécharger la carte complète (300ko).

Exemple d'affichage APRS : le ballon à l'altitude maximum

Cet extrait de copie d'écran a été effectué à partir du log de F5HUP (70ko).
La vitesse maximale mesurée de 72,2 km/h est également indiquée sur la portion de trajet concernée lors du passage dans le jet stream entre 9000 et 10000 mètres.
D'autres OM nous ont fait parvenir des rapports de suivi. Parmi ces derniers F5IBH/90 utilise XASTIR sous Linux avec une carte sommaire. Télécharger carte (85ko) et trames reçues (60ko).