Réalisation d'une self "en l'air"
Retour au menu : Réalisation - Index général

Voir aussi : bobinage d'une self de choc - les inductances HF - les boites d'accord de F6BPO - le fil émaillé

Réalisation du "ressort"

On utilise un mandrin, un cylindre de diamètre légérement inférieur au diamètre intérieur de la bobine à réaliser. Voici quelques exemples:
- tiges rondes en bois pour réalisation de tourillons (chevilles) disponibles en différents diamètres (6, 8, 10, 12...) dans les rayons bricolage. Le modèle cannelé (rainuré dans le sens de la longueur) est plus facile à tenir en main.
- tube PVC rigide pour conduites électriques (IRO) couramment de 12 à 25 mm environ
- tube PVC rigide pour évacuation des eaux usées, couramment de 32 à 100 mm et plus.
On perce un trou du diamètre du fil diamétralement dans le cylindre et on y enfile une extrémité du fil.
L'autre extrémité du fil est fixé dans un étau, par exemple.
Bobiner en maintenant une tension constante sur le fil. Faire quelques tours de plus.
Utiliser du fil le plus droit possible. Le redresser avant si nécessaire.
Cette méthode peut aussi être utilisée pour bobiner une self sur mandrin. Pour la réalisation d'une self à spires jointives on utilisera bien sûr du fil isolé.

Bobinage avec entretoises isolantes

Pour maintenir les spires ensembles et supporter les bobines de grand diamètre comme celles utilisées dans les boîtes d'accord on peut utiliser des barettes ou une plaque en stratifié époxy ou du plexiglass (figure 1). Des trous sont perçés pour laisser passer les spires. L'entraxe D entre les deux rangées de trous correspond au diamètre moyen de la bobine (figure 2)

 
 figure 1 : plaque en plexiglass coloré utilisé comme support de bobine    figure 2 : l'entraxe entre deux rangées de trous est égal au diamètre moyen de la bobine. Le pas p est celui de la bobine. Les deux rangées sont décalées d'un demi-pas p/2.

Le pas entre deux trous consécutifs est celui de la bobine définitive. Le diamètre des trous est légèrement supérieur à celui du fil (ex : diamètre 2 pour du fil de 1,5mm). Les deux rangées sont décalées d'un demi-pas.
Avant le vissage, les spires de la bobine doivent être écartées comme elles le seront définitivement
Visser la bobine en faisant passer le fil dans les trous de la plaque comme sur la figure 3.
Répartir les spires régulièrement et en immobiliser au moins une sur deux avec une goutte de résine époxy (figure 4).

 
 figure 3 : visser soigneusement le "ressort" sur la plaque.    figure 4 : la bobine terminée, les spires seront immobilisées par des gouttes d'araldite.