Le trafic radioamateur en mobile
Retour au menu : Le trafic - Index général


D'aprés la réglementation une station mobile permet le trafic en se déplaçant. Ce peut être le cas en pédestre, à l'aide l'un talkie-walkie, ou depuis un véhicule : voiture, bateau, vélo, moto, train, avion
Ce dernier moyen de locomotion n'est pas autorisé pour le trafic amateur puisque la réglementation interdit de trafiquer depuis un aéronef. Les véhicules spatiaux (MIR) faisant exception à la règle.

Procédure de trafic

Elle s'apparente au trafic ordinaire, mis à part les conditions de travail souvent peu pratiques.
Pour lancer appel on fera suivre l'indicatif de :
- "/M" dans le cas d'un mobile terrestre (y compris les embarcations naviguant à l'intérieur des terres)
- "/MM : maritime mobile pour les bateaux en mer.
exemple : "appel bande 40 mètres de F8XXX mobile" ou "CQ DE F8XXX/MM..." en télégraphie.
Pour indiquer qu'il est à pied, le randonneur-radioamateur se signalera avec : " ici F8XXX mobile pédestre".
Si l'opérateur est aussi le conducteur du véhicule, il veillera à respecter l'article R. 3-1 du code de la route (en France) qui stipule que : " Tout conducteur de véhicule doit se tenir constamment en état et en position d'exécuter commodément et sans délai toutes les manoeuvres qui lui incombent...".

Trafic sur THF en mobile terrestre

Sur 144 ou 432 on constate que les signaux rayonnés ou captés par un véhicule en mouvement subissent un QSB plus ou moins fort et rapide. Ce phénomène est dû aux interférences entre l'onde directe et les ondes réfléchies par les autres véhicules ou les constructions proches. Dans le cas du trafic en mobile arrêté (plus pratique à tous points de vue) on aura intérêt parfois à déplacer le véhicule de quelques dizaines de centimètres pour améliorer la réception.
La fréquence d'appel des mobiles en FM sur la bande 2 m est 145,500 MHz et 433,500 MHz sur 70 cm ; une fois le contact établi, on dégagera sur une autre fréquence. Il est rare de trafiquer en BLU en mobile sur THF.

Trafic en mobile sur décamétriques

Sur décamétriques, les mobiles sont plus rares que sur THF principalement à cause des dimensions des antennes. Il existe toutefois des antennes mobiles pour les bandes 80 m ou 40 m dont le rendement n'est peut être pas extraordinaire mais qui permettent d'effectuer des QSO intéressants. Sur 20 m, un quart d'onde télescopique peut être une bonne solution pour trafiquer à l'arrêt. Une antenne verticale 1/4 d'onde raccourcie fixée à l'arrière du véhicule permet de trafiquer en roulant sur les bandes hautes.

En pédestre

Les performances des transceivers portatifs (talkie-walkie) utilisables en VHF en FM sont souvent remarquables, surtout si l'on remplace l'antenne caoutchouc par une antenne plus efficace. Mais en mobile pédestre, pour se promener dans la nature, faire une chasse au renard ou un exercice ADRASEC l'antenne caoutchouc sera pratique. Le trafic via relais est possible, à condition de se trouver dans la zone de couverture d'un répéteur. Parmi les accessoires les plus utiles figurent un pack-batterie supplémentaire et un casque avec microphone.