L'antenne Half-square

retour au menu : Les antennes pour bandes décamétriques - Antenne bobtail-curtain -

Principe

Encore appelée half-Bobtail car elle s'apparente beaucoup à l'antenne bobtail-curtain. Elle est constituée de deux brins rayonnants verticaux de longueur proche de lambda/4 réunis par un brin horizontal de longueur lambda/2, la forme générale de l'antenne est celle d'un demi-carré qui lui a valu son nom.
Les deux brins verticaux sont alimentés en phase par le brin horizontal, les maxima de courants dans les brins verticaux sont situés dans leur extrémités supérieures (voir fig. 2)
On peut alimenter l'antenne en courant (points aa' : basse impédance) ou en tension (point bb' : haute impédance). Dans le premier cas une attaque directe à l'aide d'un câble coaxial est possible alors que pour l'attaque en tension un circuit d'accord et une prise de terre sont nécessaires. La qualité du plan de sol en dessous de l'antenne est moins critique que pour une antenne verticale alimentée à la base mais la conductivité du sol dans la zone située dans un rayon de quelques longueurs d'ondes de l'antenne doit être la meilleure possible pour faciliter la réflexion vers l'ionosphère des ondes dirigées vers le sol.
Cette antenne est bidirective avec une direction privilégiée perpendiculaire à son plan. L'angle de départ, assez bas, privilégie le DX, surtout par rapport à un dipôle, mais ne favorise pas les liaisons à moyenne distance. Sa directivité peut être un atout pour éliminer un brouillage provenant d'une direction fixe. En pratique le diagramme de rayonnement est sensiblement moins favorable que la bobtail-curtain.
Dans un environnement où le sol est bon conducteur, le gain théorique de l'antenne half-square est de l'ordre de 3,8 dB par rapport à une simple antenne verticale quart d'onde.


Réalisation

L'installation d'une antenne half-square nécessite deux points d'accrochage situés le plus haut possible (une douzaine de mètres de hauteur pour une antenne 7 MHz, 22 à 25 m pour une antenne destinée à la bande 80 m). Tenir compte de la direction à privilégier lors du choix des points d'accrochage.
Il est préférable que les brins verticaux soient le plus éloignés possible des bâtiments, arbres, mâts métalliques... Les drisses d'accrochage peuvent être passées sur des poulies qui faciliteront la mise en place et les réglages.
Alimentation en courant (point aa') : le câble coaxial 50 ohms peut être branché directement. dans ce cas le brin vertical de gauche (sur la figure) s'arrête au point b. Type d'alimentation intéressant si la station est placée à l'étage.
Alimentation en tension (point bb') : un circuit de couplage est nécessaire qui permettra l'adaptation d'impédance avec un câble coaxial de 50 ou 75 ohms. Dans ce cas les points a et a' sont reliés entre eux.


Réglages

Vérifier le ROS et relever la courbe de ROS en fonction de la fréquence et retoucher la longueur des fils verticaux si nécessaire.

 
 Fig.1 avec 2 variantes d'alimentation aa' et bb'    Fig. 2 : répartition du courant HF à la résonance