Le câble coaxial
Retour au menu : Les lignes - Manuel du Radioamateur - Index général

Voir aussi : Calculs sur un câble coaxial - caractéristique des câbles coaxiaux - la ligne bifilaire - Les connecteurs pour lignes : prises et fiches - Les pertes dans une ligne -    

Généralités


Le câble coaxial est le type de ligne le plus répandu. On l'utilise pour :
- réception : TV, TV par satellites, radio en FM, bandes amateurs
- émission : de 1,8 MHz à 3 GHz. Au delà de 5 GHz on utilise du guide d'onde.
- réseaux de transmission de données, appareils de mesures
- connexions à haute fréquence entre appareils ou entre modules à l'intérieur des appareils.
Il se compose de deux conducteurs coaxiaux, c'est à dire dont les axes sont confondus, le conducteur extérieur servant de blindage au conducteur intérieur.
Par rapport aux lignes bifilaires le câble coaxial est mieux protégé contre les intempéries et peut voisiner avec d'autres canalisations, câbles, masses métalliques... mais ses pertes, plus élevées, augmentent encore avec la fréquence.

Caractéristiques d'un câble coaxial

Un câble coaxial se définit par :
- impédance caractéristique Zc (ohms)
- coefficient de vélocité Vf
- pertes à 10, 100 et 1000 MHz (en dB pour 100 mètres)
- capacité par mètre
- puissance admissible ou tension de service maximale (en kV)
A cela s'ajoutent les caractéristiques et critères de choix suivants :
- diamètre extérieur
- souplesse
- nature du diélectrique (plyéthylène ou téflon, aéré ou non)
- prix au mètre.

Constitution d'un câble coaxial


Le câble coaxial se compose de:
- âme en cuivre (ou acier cuivré pour les câbles de bas de gamme) généralement monobrin
- diélectrique en polyéthylène (plein ou aéré) ou plus rarement téflon
- conducteur extérieur : tresse ou/et feuillard de cuivre. Parfois double tresse.
- gaine en PVC servant à protéger la tresse et éviter des infiltrations d'eau.
Le câble le plus commun est souple, d'autant plus flexible que son diamètre est faible. Un câble trop rigide posera des problèmes lors des passages nécessitant un rayon de cintrage court ou dans le cas d'une antenne rotative (prévoir une boucle).
Les câbles de plus gros diamètre peuvent généralement transmettre une puissance plus élevée.
Les câbles dont le diélectrique est très aéré, grâce à des entretoises maintenant les conducteurs à bonne distance d'un de l'autre, ont des pertes plus faibles mais un coefficient de vélocité plus élevé.

 

-->