L'implexe des générations

Retour à la page Généalogie


Une génération correspond au degré qui sépare les parents de leurs enfants. On considère qu'il y a environ 3 générations par siècle ou environ 30 ans entre deux générations.
Partant de ce fait on peut calculer le nombre total théorique d'ancêtres par génération, en fonction de l'année de naissance de référence. On constate ainsi, pour un individu né en l'an 2000, que la génération (n°3) de ses grands-parents comporte 4 individus nés aux environ de 1940. Si l'on ajoute à ces 4 grands-parents les deux parents et l'individu lui-même on obtient un total de 7 personnes. On peut ainsi calculer qu'en ne remontant qu'à la Révolution française le nombre total de fiches de l'arbre ascendant atteindra 255.
 génération total/génération

 total individus

naissance
 1  1   1 2000
 2  2   3 1970
 3 4   7 1940
 4 8   15 1910
 5 16   31 1880
 6 32   63 1850
 7 64   127 1820 
 8 128     255 1790
 9 256     511 1760
10 512   1023 1730
11 1024   2047 1700
12 2048   4095 1670
13 4096   8191 1640
14 8192   16383 1610
15 16384   32567 1580

En fait le nombre théorique d'ancêtres de la colonne 2 du tableau a de moins en moins de chances d'être atteint au fur et à mesure que l'on remonte dans le temps. A la 34ème génération (vers l'an mille) le nombre d'ancêtres théorique atteindrait 8 milliards, ce qui n'a jamais été atteint sur Terre jusqu'à aujourd'hui. Il s'avère que les mariages "consanguins" avaient beaucoup de chances de se produire dans les sociétés fermées des siècles passées. Les familles agricoles qui représentaient 90% de la population restaient groupées dans les villages et attachées à la terre.
Le rapport entre le nombre réel d'ancêtres et le nombre théorique est appelé "implexe". A titre d'exemple l'arbre des ascendants de GUILLAUME Roland a un implexe de 0,7 à la 11ème génération (18 individus pour 26 "places" d'ancêtres, Prothin BRACONNIER se trouve à 3 endroits de l'arbre).