La vie à Bourg au 19ème siècle
à travers les archives
Retour vers le menu de Bourg-sous-Châtelet

Pour imaginer comment vivaient les habitants de Bourg en particulier, il y a cent ou deux cents ans, nous disposons principalement des registres de l'état-civil et des délibérations du Conseil Municipal.
Les rares documents cadastraux connus sont aussi très intéressants.

L'état-civil

Les pricipaux événements de la vie d'une personne, naissance, mariage et décés, sont consignés depuis 1793 dans les registres de l'état-civil (EC). Avant la Révolution, cette tâche était du ressort des curés qui tenaient à jour les registres paroissiaux (RP). Seuls les actes de l'état-civil de plus de 100 ans sont accessibles au public.
En ce qui concerne Bourg, on retrouve aux Archives Départementales :
- Les actes antérieurs à 1775 avec ceux de la paroisse d'Etueffont.
- Les actes (baptêmes, mariages et sépultures) de 1775 à 1793 dans les RP d'Anjoutey.
- L'état-civil de 1793 à environ 1890, consultable sous la forme de microfilms (cote 5Mi31)
A la mairie de Bourg sont conservés actuellement les registres originaux à partir de 1833.

Malgré la forme très normalisée des actes de l'état-civil, on peut y trouver des indications lourdes de sens comme dans les deux actes de décès dont voici des extraits :

"L'an 1868, le 21 du mois de juin,
...le jour d'hier à onze heures du soir, BEGUE Marie Anne, sans état, âgée de 77 ans... veuve de feu GUENIN Jean Jacques...est décédée dans sa maison en état d'incendie...
".

"L'an 1868, le 21 du mois de juin,
...aujourd'hui à six heures du matin, GUENIN Julie, sans état, 34 ans... fille de feus conjoints GUENIN Jean Jacques et BEGUE Marie Anne... est décédée dans la maison de FROSSARD François son voisin.
.."

On imagine la mère (sans état, c'est à dire sans profession particulière) périr dans sa maison en flammes et la fille, grièvement brûlée, "s'éteindre" chez un de ceux qui a aidé à combattre l'incendie.

Les délibérations du Conseil Municipal

Aux Archives Départementales sont conservés les registres des délibérations du Conseil Municipal de Bourg depuis 1819 jusqu'à 1890 avec quelques lacunes. Les registres postérieurs peuvent être consultés à la mairie de Bourg.
Les procès verbaux des réunions du Conseil Municipal ainsi que les arrêtés municipaux sont très instructifs. Toutefois, il faut replacer les informations qu'ils contiennent dans leur contexte et tenir compte du fait qu'ils ne représentent que la vie de la commune et pas celles des habitants ou de la nation, sinon on pourrait conclure que la principale préoccupation des habitants du village au moment de la signature de l'armistice de 1918 était la production d'eau de vie...

"Séance du 17 novembre 1918
- Bilan financier de la coupe forestière 1917 (1513 francs)
- Remboursement de frais de voyages du Maire (50 francs)
- Désignation des commissaires répartiteurs année 1919.
- Local pour la distillation : Le Maire expose au Conseil Municipal ... qu'il n'y aurait plus à Bourg qu'un seul local pour la distillation : le bûcher de l'école. Le Conseil après délibération approuve son Président et à l'unanimité ratifie son choix.
- Subvention à l'Automobile-Club de France (10 francs)
- Entretien aux bâtiments communaux (10 francs).
"

Les documents cadastraux

Sont conservés sous la rubrique 16e-dépôt, aux Archives Départementales :
- Une partie de la matrice cadastrale 1824 (section A)
- La matrice cadastrale des propriétés bâties de 1882 à 1910
- Plan géométrique du territoire de la commune terminé le 10/7/1806
- Plan parcellaire au 1/2500 terminé le 10/2/1811.
Les documents plus récents sont consultables à la Mairie de Bourg.

Les archives d'Anjoutey

Les destinées de Bourg et d'Anjoutey ont été liées de tous temps. Nombreux sont les documents déposés aux Archives Départementales sous la rubrique 3e-dépôt qui concernent directement Bourg : dossier du procès de 1629 entre Bourg et Anjoutey, statistiques agricoles et industrielles, bâtiments paroissiaux...