Evolution de la composition des familles entre 1760 et aujourd'hui.
Retour vers le menu de Bourg-sous-Châtelet

nota : les références entre ( ) se réfèrent au sources.

En 1760, la population était d'environ 80 habitants et on apprend dans le compte-rendu de la séance du 12 janvier 1822 du Conseil Municipal que le nombre de foyers était au même moment de 14 ou 15, ce qui fixe le nombre moyen d'habitants par foyer à environ 5,5 personnes. Le pourcentage d'accroissement de la population du village était alors de +3% par an.
En 1822, le rapport est de 5,2 puisqu'aux 25 familles dénombrées correspondent environ 130 habitants (on ne possède pas de recensement exact pour cette année-là).
Il est intéressant de noter qu'en 1892 la population, qui était redescendue à 72 habitants, comportait 16 affouagers, soit une moyenne de 4,5 personnes par foyer. Au même moment, le pourcentage de variation annuel était de -1,2 %. On devine que la moyenne d'âge était nettement plus élevée. C'était l'époque où notre village perdait son caractère de zone industrielle en voyant ses deux tissages à bras péricliter au profit des ateliers de tissage mécanique d'Anjoutey.
A la Libération, fin 1944, la population n'était plus que de 20 habitants pour 8 familles, avec une moyenne record de 2,5 personnes/famille ; un chiffre lié à des circonstances exceptionnelles.
Le P.A.R. (Plan d'Aménagement Rural) de 1973 (voir 5a23) donne les chiffres de 3,7 habitants par logement en 1962 (30 hab dans 8 résidences) et 3,1 en 1968 (28 hab et 9 résidences).
Enfin, en 2000, le rapport entre les 128 habitants et les 46 maisons qu'ils occupent plafonne à 2,78 habitants par logement. Compte tenu de la tendance au vieillissement de la population actuelle on peut prédire une baisse régulière de ce rapport dans les années à venir.