Les habitants du désert
Retour : Sommaire - Index -

Page précédente : de Erfoud à Merzouga

Du côté d'Erfoud le désert ne l'est pas tant que cela. Il y a d'abord les hommes : les touristes et ceux qui vivent du tourisme. Les animaux sont nombreux à ce que l'on dit. A part quelques oiseaux, on croise surtout des dromadaires et des scarabées.
 Un guide qui cherche son chemin ou qui a égaré son groupe de touristes ?    Panne de mobylette : un gicleur bouché par le sable, sans doute.


 Un dromadaire qui rentre à l'écurie après avoir perdu son touriste ?    Cette espèce de scarabée est très commune là où il y a des crottes de dromadaire.

Page suivante : Rissani et l'irrigation au Maroc