Un hameau d'Anergui, les Aït Khoya
Retour : Sommaire - Index -

Page précédente : Un hameau d'Anergui, les Aït Aïssa

Le douar des Aït Khoya (prononcer Roya) est à quelques kilomètres à l'est d'Anergui, un peu à l'écart de la piste d'Imilchil et de l'Asif Melloul. Il est construit sur un colline qui domine la vallée, sur un versant ensoleillé. C'est là qu'habitent Mohamed le forgeron, Ito qui tient une petite gargotte à Anergui le jour de souk, Chérif l'instituteur, Hamou le potier et Saïd le berger. D'Anergui on peut se rendre aux Aït Khoya par la piste d'Imilchil ou mieux, par un sentier qui domine l'Asif Melloul.
Il y a ici une annexe de l'école et un cimetière et nous aurons l'occasion d'assister, de loin, à un enterrement. Plus réjouissante a été la participation à un cours de français pour une quarantaine de petits berbères pleins de vie.

 
 La vallée de l'Asif Melloul et les Aït Khoya    La "montagne pointue" domine les Aït Khoya
 
 Une fillette pensive sur le pas de sa porte.    La récolte achève de sécher sur le toit à droite

Page suivante : Le gîte d'Anergui