La piste dans les gorges de Tamga à Anergui
Retour : Sommaire - Index -

Page précédente : Sur les crêtes dans le Haut-Atlas

Il y a vingt ans, la piste de Tamga à Anergui n'était qu'un sentier muletier suivant le cours de l'Asif Melloul. Il fallait trois jours pour aller de Ouaouizerht à Anergui enclavé dans son immense cirque glaciaire. Puisque l'Etat se désintéressait d'eux, les gens d'ici on décidé de se frayer un chemin jusqu'à la "civilisation" à coup de barre à mine et en payant les bulldozers de leur poche, comme ils ont payé de leur poche une petite partie de la mosquée de Hassan II. Maintenant il y une piste qui relie Anergui à Ouaouizerht en une demi-journée de 4x4, quand elle n'est pas coupée par les inondations, évidemment. Un camion ou une voiture de tourisme ne passerait pas et il faut bien connaître les endroits dangereux où les éboulements ont rétréci le passage. De toutes façons la protection d'Allah ou de Saint Christophe n'est pas superflue.
Parcourir la piste à pied est agréable. Les montées et les descentes ne sont pas éprouvantes et avec l'aide des mulets on devrait pouvoir aller de Tamga à Anergui en une bonne journée. Une autre solution serait de se déplacer en VTT.

 
 
     

Page suivante : Au Maroc, Anergui