Etueffont

Retour au menu : des communes

Etueffont est un gros village de 1433 habitants (en 1999), situé dans le canton de Rougemont-le-Château . Autrefois existaient deux communes : Etueffont-Bas et Etueffont-Haut qui ont fusionné le 12 juin 1973.
Le village est situé au pied du versant sud du massif des Vosges, sur la rivière La Madeleine qui traverse ensuite Anjoutey.

Histoire

Jusqu'en 1775, date à laquelle fut instituée la paroisse d'Anjoutey, la paroisse d'Etueffont comprenait les villages de Bourg-sous-Châtelet, Lamadeleine, Petitmagny, Anjoutey, Etueffont-Haut et Etueffont-Bas. L'église actuelle, dédiée à Saint-Valbert, daterait du début du XVIIIe siècle.

Quelques dates :
1188 première mention du nom d'Etueffont dans une bulle du pape Clément III.
1296 : Thiébaud, le comte de Ferrette cède le droit de patronage de l'église à l'abbaye de Lucelle.
1354 Etueffont est considéré comme chef-lieu d'une mairie composée de Bourg-sous-Châtelet, Lamadeleine-Val-des-Anges, Petitmagny, Anjoutey, Etueffont-Haut et Etueffont-Bas. Cette mairie est alors rattachée à la seigneurerie du Rosemont.
Dés la fin du moyen-âge, le village se tourne vers l'industrie naissante : une forge qui transforme le fer produit par le fourneau de Bethonvilliers, l'exploitation minière de plomb argentifère dans le massif des Vosges tout proche (le sommet intitulé Tête du Mineur est là pour le rappeler), l'exploitation forestière et la fabrication du charbon de bois. Par la suite un moulin est installé sur la rivière, des étangs sont creusés. Dés le début du XIXe siècle le tissage à bras se développe suivi vers le milieu du siècle par le tissage mécanique (Boigeol-Japy) et par une filature vers 1890.

A l'heure actuelle, Etueffont est un village plutôt résidentiel mais qui a su conserver quelques commerçants et artisans ainsi qu'une activité agricole réduite. Il est situé sur la route des villages fleuris du pays sous-vosgien, un chemin qui suit le tracé d'une ancienne voie romaine reliant Langres à Strasbourg en longeant le pied des Vosges du Sud.

La forge-musée d'Etueffont est un témoin très intéressant de l'activité d'un forgeron au XIXe siècle. De nombreux outils et objets forgés sont exposés dans cette maison traditionnelle construite dans les années 1840.

Points remarquables

- Forge-Musée
- Chapelle du Mont Bonnet : petite chapelle avec ex-votos
- Eglise : statues en bois inscrites à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques
- Base de Loisirs : pêche, pique-nique, jeux.
- Corps de Garde : petit bâtiment traditionnel, ancienne « prison » communale.

Chemins :

10 - Circuit Etueffont - Lamadeleine (12,1km)
12 - Circuit Anjoutey - Etueffont (9,7km)
13 -
Circuit Petitmagny - Etueffont (5,9km)


Retour à la page d'accueil - Dernières nouvelles - Les partenaires - Ecrivez-nous