Lieux visités
Retour à la page de présentation "Islande"  

Cette liste est donnée à titre indicatif, nos avis concernant ces lieux visités n'ont pas plus de valeur que ceux des autres voyageurs.



Reykjavik

Le parking de l'Université en 64.140 , -21.946 est gratuit et assez bien situé pour visiter le centre ville et les lieux suivants :
Hôtel de ville (64.146 , -21.942) : l'immense carte en relief d'Islande est fascinante. On essayera d'y repérer les lieux que l'on a visité ou que l'on envisage d'aller voir.
National Museum of Iceland (64.1416 , -21.949) : sa visite est intéressante mais pas indispensable. On attendait mieux. Entrée payante.
Cimetière (64.144 , -21.948) : sur les photos satellite, on croirait une forêt. C'en est une en effet, les arbres poussant sur les tombes. Une promenade étonnante. (photo ci-contre
Harpa (64.150 , -21.933) : un centre de concerts et de conférences à la structure très contemporaine.
Solfar (64.148, -21.922) : le drakkar, une belle sculpture qui mérite sa réputation.

Hallgrímskirkja (64.142 , -21.927) : l'église dont l'architecture rappelle les colonnes de basalte vaut qu'on y fasse un petit tour. On peut se garer à proximité.

Perlan (64.129 , -21.919) : joli point de vue panoramique. Comme la carte de l'Hôtel de ville, il permettra de se repérer et de découvrir les environs de Reykjavik. On peut se garer facilement.

Jardin botanique (64.141, -21.871) : pour ceux qui cherche le nom des plantes qu'ils ont photographiées dans le désert ou qui souhaitent faire une agréable promenade au milieu de la population locale.

Sud-ouest

La petite église de Strandakirkja (63.836 , -21.705) ne mérite pas vraiment le voyage mais on pourra quand même s'y arrêter un peu si on passe sur la route 427.
Par contre celle de Thingvellir (64.257 , -21.121) est incontournable, d'autant plus qu'elle fait partie du joli circuit pédestre qui passe par la faille mondialement connue.

Sud

Ecomusée de Skogar (63.526 , -19.493) : à ne pas manquer si l'on se trouve dans le sud. Outre les fermes traditionnelles recouvertes de tourbe, on pourra visiter avec intérêt une église, une école et d'autres maisons réinstallées ici qui permettront de se faire une idée de la vie des Islandais dans les temps passés. Un petit musée des transports, dont l'entrée est inclue dans le prix du billet, se trouve tout à côté. Nous l'avons traversé assez rapidement.
Eyjafjallajökull center (63.543 , -19.668) : une boutique au bord de la route n°1 couplée à une petite salle de cinéma où l'on peut voir un film documentaire sur l'éruption du fameux volcan et ses conséquences sur la vie des habitants couverts de cendres. Piège à touriste ? Peut-être pas car si certaines images ont été vues et revues, les interviews et les séquences tournées localement pendant la catastrophe sont impressionnantes.

Nord

Akureyri, jardin botanique (65.676 , -18.095) : autre endroit d'Islande où l'on peut identifier des plantes inconnues rencontrées lors des randonnées. Mi-août, on sentait que l'été finissait car beaucoup de palntes étaient défleuries. Photo ci-contre.
L'église d'Akureyri est le monument le plus connus de la ville, elle mérite une petite visite.